Une nouvelle mobilisation pour dénoncer la désertification médicale