Les colos et centres d’hébergements ne font plus le plein