En parallèle de la réouverture des restaurants et des bars, les vignerons vendéens peuvent de nouveau écouler leurs stocks. Ces derniers ont en effet été touchés de plein fouet par le confinement puisqu’ils dépendent fortement du tourisme et de la restauration. Si aujourd’hui l’activité repart, les professionnels ont dû piocher dans leurs réserves de trésorerie pour se maintenir à flots. Ils comptent sur la clientèle locale pour les soutenir. 70% de la production est ainsi écoulée pendant l’été.

Reportage : Louise Baliguet.