Voilà qui nous amène aux conséquences de la crise sanitaire actuelle sur l’économie. La fermeture des restaurants et la limitation des marchés ont directement pénalisé les conchyliculteurs. Ils avaient déjà été touché au début de l’année par une interdiction de vente de leurs coquillages en raison d’une contamination de l’eau. Jean-Claude Robin, est ostréiculteur à La Guitière. Il estime sa perte de chiffre d’affaires à plus de 70% depuis la mi-mars. Pour s’en sortir et satisfaire ses clients, il a décidé de lancer un service de livraison d’huîtres à domicile, dans un rayon de 30 kilomètres autour de Talmont-Saint-Hilaire.