À deux pas du centre minier, le coron est toujours habité. Visite de la Haute terrasse en compagnie de Renée, qui y a passé une partie de son enfance à l'aube de la seconde Guerre mondiale.