En toute sécurité, nous évoluons dans la couronne du marronnier, j’admire alors la grande sensibilité de Clément, ce Clément qui comprend si bien ; il connait la spécificité de l’arbre, sa biologie, son histoire et … son âme. Impressionnant, et d’autant plus que toutes ces belles valeurs soient aujourd’hui portées par la nouvelle génération… une nouvelle génération porteuse d’espoir
Découvrir la Vendée, c’est bien plus que les infinies plages de sable fin. Si le tourisme balnéaire est très présent, il existe une multitude de coins insoupçonnés, un patrimoine historique impressionnant et bien d’autres découvertes trop peu connues dans les terres à l’image de ce château féodal bâti à Commequiers. Huit tours, de puissants murs, des courtines, des douves en eau… bref tout un ensemble médiéval merveilleusement bien
Et nous suivons alors Josette, découvrons la vie d’un artiste, Charles Milcendeau, le peintre voyageur, celui qui a créé une demeure particulière ; une maison conçue comme une œuvre, une œuvre d’art à part entière.
J’aime écouter cette femme, la sérénité des lieux est forcément propice à la contemplation et je me laisse doucement guider par le son d’une sa voix !
Plusieurs questions me trottent d’ailleurs en tête, à l’image de son peintre, croyez-vous que Josette aime voyager, croyez-vous qu’elle ait aussi oser tout lâcher pour partir en toute liberté ? Qu’est ce qui l’anime aujourd’hui, une action, une fonction, un rêve, une passion ?